Our Philosophy 

Natural Ingredients Nous sommes fières des ingrédients que nous utilisons! Nous n’utilisons que les huiles, les beurres et les extraits végétaux biologiques d’origine naturelle les plus purs. Et aucune fragrance synthétique, ni aucun colorant ou additif n’entre dans la composition de nos produits. Nos ingrédients sont simples et identifiables. Vous pouvez d’ailleurs consulter notre liste « Ce que vous ne trouverez pas dans nos produits » pour connaître les ingrédients que nous n’utiliserons jamais.
No Baddies Nous n’utilisons aucune substance ou moyen de production qui a été identifié comme potentiellement néfaste pour le corps ou l’environnement.
Family Business

Nous participons à toutes les étapes de la production : de la composition des produits et la sélection des ingrédients, à la fabrication et à la livraison. Ainsi, notre implication nous permet de contrôler entièrement le processus, du choix des matières premières à la marchandise emballée.

Green Packaging Bien que tous nos produits naturels aient une apparence et un caractère haut de gamme, les emballages que nous utilisons sont recyclés ou recyclables.
Made in Canada Nos produits sont fabriqués au Canada.
Sans gluten.
Cruelty Free Et, bien sûr, nous n’effectuons aucun test sur les animaux.
Happy Customer Mais plus important encore, nous avons à cœur d’offrir des produits exceptionnels qui sentent merveilleusement bon, qui sont agréables au toucher, et qui laisseront votre peau douce, soyeuse et éclatante.

Vous pouvez faire confiance à l' arbre!

 

Ce que vous ne trouverez pas dans nos produits

  • Chlorhydrate d’aluminium
  • Peroxyde de benzoyle
  • BHA et BHT
  • Colorants dérivés du goudron de houille
  • Cocamide
  • DEA, MEA, et TEA
  • DEET
  • Formaldéhyde et agents libérant du formaldéhyde
  • Lanoline
  • Huile minérale
  • Nanoparticules
  • Parabènes
  • PEG
  • Pétrolatum
  • Phénoxyéthanol
  • Phtalates
  • Propylène glycol et butylène glycol
  • Silicones
  • Sulfate lauryl de sodium (SLS)
  • sulfate laureth de sodium (SLES)
  • Talc
  • Triclosan
  • Fragrances et parfums synthétiques
  • Colorants synthétiques
  • Produits chimiques de protection solaire
  • Triclosan

Chlorhydrate d’aluminium

Le chlorhydrate d’aluminium est un type de sel d’aluminium que l’on retrouve dans les déodorants et les antisudorifiques et que l’on soupçonne d’accroitre les risques de cancer du sein.

Peroxyde de benzoyle
Le peroxyde de benzoyle fait partie de la famille des peroxydes et est utilisé en cosmétique comme agent de blanchiment et traitement contre l’acné. Il est connu pour être un irritant oculaire, cutané et respiratoire pouvant causer des réactions allergiques et de type asthmatique à petites doses.

BHA et BHT
Le BHA (hydroxyanisole butylé) et le BHT (hydroxytoluène butylé) sont une catégorie d’antioxydants synthétiques utilisés comme agents de conservation. Le BHA a été classé comme substance cancérigène potentielle par le Centre international de recherche sur le cancer, et le BHT est soupçonné d’être un perturbateur endocrinien par la Commission européenne sur la perturbation endocrinienne, entrainant, de ce fait, des problèmes de fécondité.

Colorants dérivés du goudron de houille
Les colorants dérivés du goudron de houille sont dérivés du charbon bitumineux et de distillat de pétrole. Ils sont utilisés dans plusieurs produits cosmétiques pour déposer la couleur (comme dans les teintures capillaires et les rouges à lèvres). Les colorants dérivés du goudron de houille sont soupçonnés d’être des substances cancérigènes (le goudron de houille est reconnu comme un agent cancérigène), et peuvent contenir des traces de métaux lourds qui sont toxiques pour le cerveau.

Cocamide
Le cocamide est utilisé pour donner une consistance crémeuse aux produits cosmétiques et les rendre mousseux. On trouve du cocamide dans les démaquillants, les savons et les shampoings. Il peut causer des irritations cutanées et oculaires modérées et a été lié au cancer du foie et aux altérations cutanées et thyroïdiennes précancéreuses lors d’une exposition prolongée. Le Centre international de recherche sur le cancer a identifié le cocamide comme un agent cancérigène possible pour l’humain.

DEA, MEA, et TEA
La DEA, la MEA et la TEA, également connues comme la diéthanolamine (DEA), la monoéthanolamine (MEA), et la triéthanolamine (TEA), sont utilisées comme émulsifiants et agents moussants, ainsi que pour contrôler le pH de nombreux produits comme les savons, les teintures capillaires et le maquillage. Ces ingrédients sont particulièrement préoccupants en raison du risque que des nitrosamines soient libérées lorsqu’elles sont mélangées à certains agents de conservation. Le Rapport sur les substances cancérogènes du Programme national de toxicologie a révélé que les nitrosamines peuvent causer le cancer du foie et des reins. La DEA peut également s’accumuler dans les tissus, entrainant de ce fait des problèmes de fécondité et des désordres neurologiques.

DEET
Le DEET est un pesticide dont le nom complet est N,N-diéthyl-m-toluamide, que l’on retrouve couramment dans les répulsifs contre les insectes. Santé Canada a interdit la vente de produits contenant des concentrations de DEET supérieures à 30 % en raison du fait qu’il est absorbé par la peau et peut affecter le système nerveux central, et ainsi entrainer une altération des fonctions motrices, d’apprentissage et de mémoire.

Formaldéhyde et agents libérant du formaldéhyde
Le formaldéhyde et les agents libérant du formaldéhyde sont utilisés comme agents de conservation dans de nombreux cosmétiques et sont reconnus comme cancérigènes pour l’humain par le Centre international de recherche sur le cancer. Le formaldéhyde dans les cosmétiques peut être inhalé ou absorbé par la peau et peut causer des irritations à petites doses.

Lanoline
La lanoline est une substance cireuse sécrétée par les animaux à laine qui est récupérée à partir de la laine après la tonte. À l’état pur, la lanoline ne cause aucun problème, mais elle peut être altérée par des produits chimiques présents dans l’environnement de l’animal (pesticides, herbicides, etc.), ou peut contenir des additifs tels que des agents de blanchiment pour blanchir le produit, ou des huiles minérales ou végétales mal raffinées.

Huile minérale
L’huile minérale est utilisée comme hydratant dans les cosmétiques. Elle contient souvent des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), lesquels ont été classés comme possibles agents cancérigènes par l’Union européenne. Nous évitons aussi cet ingrédient parce que les ingrédients dérivés du pétrole ne sont pas renouvelables et, donc, non durables.

Nanoparticules
Les nanoparticules sont des particules qui mesurent 100 nanomètres ou moins, ou un millionième de un millimètre. Elles sont utilisées dans les cosmétiques, tels les écrans solaires minéraux, pour réduire leur apparence sur la peau. Très peu de recherches ont toutefois été menées sur les nanoparticules, lesquelles peuvent pénétrer la peau bien plus rapidement que les particules de taille régulière et s’accumuler dans les tissus de l’organisme. Étant donné le grand nombre d’inconnues en ce qui a trait aux nanoparticules, nous avons choisi de les omettre tout simplement.

Parabènes
Les parabènes sont utilisés comme agents de conservation et ingrédients de parfum. La Commission européenne sur la perturbation endocrinienne a classé les parabènes comme perturbateurs endocriniens parce qu’ils peuvent imiter l’œstrogène et causer des problèmes de fécondité.

PEG
Les PEG, ou polyéthylèneglycols, sont des composés à base de pétrole largement utilisés dans les produits de beauté comme épaississants, adoucissants et solvants. Les PEG sont problématiques parce qu’ils contiennent souvent de l’oxyde d’éthylène et du 1,4-dioxane, qui ont été identifiés par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérigènes connu (oxyde d’éthylène) et possible (1,4-dioxane).

Pétrolatum
Le pétrolatum est une gelée d’huile minérale utilisée comme hydratant dans les cosmétiques. Il contient souvent des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), lesquels ont été classés comme possibles agents cancérigènes par l’Union européenne. Nous évitons aussi cet ingrédient parce que les ingrédients dérivés du pétrole ne sont pas renouvelables et, donc, non durables.

Phénoxyéthanol
Le phénoxyéthanol est un agent de conservation et un ingrédient de parfum dans de nombreux produits cosmétiques, souvent en remplacement des parabènes. Il cause des irritations oculaires, cutanées et respiratoires, et on le soupçonne d’être un agent toxique pour la fécondité qui affecte non seulement les parents mais l’enfant à naitre également.

Phtalates
Les phtalates sont des plastifiants utilisés dans les cosmétiques pour les faire tenir, comme dans la laque pour les cheveux, le vernis à ongles, les déodorants, et les parfums. Les phtalates peuvent être inhalés ou absorbés par la peau et ils s’accumulent dans les tissus, causant des dommages aux organes et des problèmes de fécondité.

Propylène glycol et butylène glycol
Le propylène glycol et le butylène glycol sont des alcools organiques utilisés dans les cosmétiques comme humectants, ingrédients de parfum et revitalisants pour la peau. Ce sont des sensibilisants cutanés qui peuvent causer des réactions allergiques, particulièrement chez les personnes ayant des problèmes cutanés, tels que l’eczéma. On les soupçonne également de causer des dommages aux organes et des mutations cellulaires.

Silicones
Les silicones sont faits de silicone et d’oxygène. Ils sont utilisés dans les crèmes, les produits capillaires et les fonds de teint. Bien que le silicone pur ne soit pas toxique, de nombreux ingrédients à base de silicone, comme le cyclométhicone (et les composés se terminent par « siloxane »), ont été classés par l’Union européenne comme perturbateurs endocriniens et toxines affectant la fécondité. Par précaution, nous préférons éviter les silicones dans nos formulations.

Sulfate lauryl de sodium/sulfate laureth de sodium
Le sulfate lauryl de sodium et le sulfate laureth de sodium sont une catégorie d’agents tensioactifs utilisés comme agents moussants dans les savons, les shampoings et les nettoyants. Ils causent des irritations cutanées, oculaires et respiratoires, et peuvent être contaminés par de l’oxyde d’éthylène et du 1,4-dioxane au cours du processus de fabrication. L’oxyde d’éthylène a été identifié comme un cancérigène connu pour l’humain, et le 1,4 dioxane comme un cancérigène possible pour l’humain.

Produits chimiques de protection solaire
Les produits chimiques de protection solaire, aussi appelés écrans solaires chimiques, comprennent l’oxybenzone, l’avobenzone, l’octisalate, l’octocrylène, l’homosalate et l’octinoxate. Ces ingrédients sont préoccupants parce qu’ils peuvent perturber le système endocrinien, causer des problèmes de fécondité et s’accumuler dans les tissus de l’organisme. Les écrans solaires chimiques peuvent aussi être instables à la lumière lorsque leur formulation est déficiente, ce qui augmente les risques de coups de soleil, de rides et de cancer de la peau.

Colorants synthétiques
Les colorants synthétiques sont des colorants dérivés de composés inorganiques (bleu FDC no 1, vert FDC no 3, etc.) qui entrent dans la composition d’innombrables produits de soins personnels. Les colorants synthétiques peuvent causer des irritations cutanées, oculaires et respiratoires. La recherche donne à penser qu’une exposition prolongée aux colorants synthétiques, en cas d’ingestion, peut affecter les reins, le foie, et augmenter le nombre de globules blancs (ce qui indique une inflammation).

Fragrances et parfums synthétiques
Les fragrances et parfums synthétiques sont des mélanges pouvant contenir jusqu’à cent ingrédients qui sont utilisés pour parfumer les produits de soins pour la peau. Étant donné que les fragrances sont considérées comme un secret commercial, les compagnies ne sont pas tenues de divulguer ce qui entre dans leur fabrication. Au nombre des ingrédients problématiques, on retrouve les phtalates, les allergènes et les muscs synthétiques. Les problèmes de santé dépendent des ingrédients utilisés et varient des réactions allergiques à la perturbation du système endocrinien.

Talc
Le talc, aussi appelé poudre de talc, est un minéral utilisé pour garder la peau sèche et douce. L’inhalation de la poussière de talc peut irriter les poumons et causer de l’inflammation. Dans les milieux industriels, l’exposition prolongée à la poussière de talc peut mener au cancer du poumon. On soupçonne également le talc d’être à l’origine du cancer des ovaires et de l’endométriose chez les femmes qui utilisent des produits d’hygiène personnelle à base de talc.

Triclosan
Le triclosan est utilisé comme antibactérien et agent de conservation dans de nombreux produits cosmétiques, dont les nettoyants, les savons et les déodorants. Le triclosan pénètre la peau, et l’Association médicale canadienne le soupçonne d’interférer avec le système endocrinien et de favoriser le développement de bactéries résistant aux antibiotiques.

You have successfully subscribed!
This email has been registered
ico-collapse
0
Recently Viewed
ic-cross-line-top
Top
ic-expand
ic-cross-line-top
Français